Vous trouverez sur ce site des informations pratiques, associatives, festives et historiques
 
 


G.S.T



Evénementiel

 


 


 

................................................................................................................................

Période de transition

..... La profession de "sondeur" vit une période de transition, de nouveaux acteurs disputent aujourd'hui le monopole de l'énonciation des opinions aux grands instituts.
..... L'exploitation par des programmes informatiques de données massives disponibles sur les réseaux sociaux offre un outil inédit d'évaluation de l'opinion. Le prochain scrutin présidentiel aura valeur de test pour valider ces modèles. quand dans une qinzaine de jours le résultat de l'élection présidentielle s'affichera sur les écrans, le QG de campagne du vainqueur sablera le champagne.

..... L'ambiance sera - peut-être - aussi à la fête chez une quinzaine de start-up et équipes universitaires à la pointe des recherches en intelligence artificielle, toutes attendent avec impatience le verdict des urnes pour prouver que leurs algorithmes sont désormais plus performants que les méthodes des instituts de sondage. En effet, ces start-up n'interrogent plus des échantillons d'électeurs mais se fondent uniquement sur l'écoute du Web : forums, moteurs de recherche et, surtout, réseaux sociaux.
..... Leurs programmes informatiques y classifient des milliards de données (big data) sur les comportements des électeurs potentiels. Avec pour objectif de produire automatiquement et en temps réel un baromètre fiable et précis.
..... Les revers que l'industrie des sondages a connus en 2016 leur ont donné des ailes !

..... Utiliser les sondages Les sondages avec ses techniques "classiques" sont fondées sur la "loi des grands nombres" qui permet de montrer que, sous certaines conditions, on peut retrouver les caractéristiques d'une population grâce à des échantillons représentatifs.

..... D'où l'idée d'utiliser ces réseaux sociaux (Facebook, Instagram ou Twitter) pour prendre en permanence le " pouls " de la société ! Elle repose sur la puissance de nos algorithmes et le nombre gigantesque de données qu'ils "monitorent "- jusqu'à 1 million de lignes provenant de réseaux sociaux ou de blogs par heure ou les utilisateurs y expriment leurs convictions et émotions. " dont en France 90 % des 18-24 ans et 80 % des 25-39 ans. (extrait du magazine S.A)

..... Certains algorithmes.déduisent ainsi les sentiments positifs ou négatifs ressentis à l'égard d'un politique, tandis que d'autres établissent le profil de chaque internaute en établissant des corrélations statistiques.

..... La solution se trouve probablement dans le croisement de plusieurs méthodes quantitatives et qualitatives

.....

..

 

;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;; ;;;

 

 
Vous n'êtes pas sur le site officiel de la commune / Vous pouvez exercer votre droit de réponse via gerardmoneyron@aol.com
Validé AFNIC le 07-05-2007 / Administrateur : G.MONEYRON.